Blog, Les esprits immortels

Lettres à un jeune poète

34367CDF-0879-4B1F-8DD3-B86B175F2B68

Lettres à un jeune poète

Auteur : Rainer-Maria Rilke

Édition : Éditions Bernard Grasset, Paris, 1937

Collection Les cahiers Rouges

Traduit de l’allemand par Bernard Grasset et Rainer Biemel

À propos de l’auteur:

Rainer-Maria Rilke est né le 4 décembre 1875 à Prague. Il est mort le 30 décembre 1926 à Montreux en Suisse. À l’âge de 11 ans, ses parents le placent comme pensionnaire dans une école militaire. En 1891, il est renvoyé de l’école sous prétexte de son inaptitude physique.

Il est devenu journaliste et poète. Il a beaucoup voyagé au cours de son existence. Doté d’une très grande sensibilité, il a côtoyé différents artistes tels que Rodin, Clara Westhoff , Paula Modersohn-Becker. À la fin du 19e siècle, il serait devenu végétarien au contact de l’écrivain russe Léon Tolstoï.

Edmond Jaloux, dans un hommage à Rainer-Maria Rilke écrit que « la moindre chose touchée devenait entre ses mains un talisman, une manière de correspondre avec quelque chose d’invisible, l’âme cachée de la matière. »

Ses oeuvres sont composées de nouvelles, de correspondance, de poésie, de pièces de théâtre et de romans. Ses écrits étaient d’abord en allemand. Avec le temps, le français devint sa langue d’écriture.

Ce livre est parfait si…

…vous désirez plonger dans un océan de sensibilité humaine, dans ces quasi insondables profondeurs de votre être et de vos questionnements existentiels.

Il s’agit d’un recueil de lettres écrites par l’auteur à un élève,  Franz Xaver  Kappus. Cette correspondance s’est déroulée de 1903 à 1908. Kappus publia ce livre 3 ans après la mort de Rainer-Maria Kilke.

Ce livre est parfait si vous cherchez à vous pencher sur les questions simples  touchant  le sens de l’existence, la solitude, l’engagement et les lois universelles incontournables.  Bien que cette correspondance ait eu lieu il y a plus d’un siècle, les propos du poète sont plus que jamais, actuels et essentiels.

Ce recueil peut se lire en quelques heures ou en une année. Il peut aussi  se lire et se relire des centaines de fois. On y découvrira à chaque lecture une nouvelle  saveur  issue  d’une âme inspirée et habitée par une  curiosité  sans fond envers les choses qui nous préoccupent et  la nature humaine.

On dit de Rainer que l’ensemble de ses œuvres se résume ainsi :

« Ainsi la vie n’est que le rêve d’un rêve, mais l’état de veille est ailleurs. »

Voilà pourquoi ce livre est parfait si vous  aspirez à sonder, depuis cet espace en soi, ce qui est  et ce que l’on ne peut découvrir qu’au-delà du filtre de nos perceptions. MClôde

Laisser un commentaire