Blog, Pleine conscience

L’arme de la bienveillance

IMG_2865

L’arme de la bienveillance

Lettres d’une nonne bouddhiste à son fils

Auteur: Ani Lodrö Palmo

Site de l’auteur

269 pages

Guy Saint-Jean Éditeur, 2015

À propos de l’auteur :

Danielle Lamoureux est une Québécoise de Montréal qui a suivi un chemin peu conventionnel.

Sa quête spirituelle  l’amène à devenir  bouddhiste en 1989. En 2000, elle se  rend à l’abbaye de Gampo, au Cap Breton, où elle vit pendant neuf ans sous la direction spirituelle d’Ani Pema Chödron et du Sakyong Mipham Rinpoché le maître spirituel actuel de Shambhala. Son séjour à l’abbaye a duré 9 années. Elle a consacré ces 9  années  à l’étude et à la méditation.

Depuis 2009, elle est associée au Centre Shambhala de Montréal et de Québec pour offrir de l’enseignement. Elle est aussi membre du Groupe de recherche et d’intervention sur la pratique de l’attention (GRIPA)  de l’Université du Québec à Montréal.  Elle dirige régulièrement des retraites et participe à différents projets de recherche en lien avec la méditation en entreprise.

Ce livre est parfait si…

si vous désirez découvrir l’aventure d’une femme qui a choisi d’écouter son cœur et a eu le courage de vivre dans la cohérence. Sous forme de lettres adressées à son fils, elle nous offre de voyager avec elle au cœur de son odyssée intérieure et  de vie monastique.

Ce livre est parfait…  si vous êtes dans un processus de quête intérieure et que vous cherchez des réponses à certaines de vos questions existentielles.

Personnellement, le vécu de l’auteur a raisonné en moi comme une note de musique lancée dans les hautes montagnes de mes incertitudes. L’écho que je recevais alors était celui de ma propre voix intérieure.

J’ai été particulièrement touchée par le fait qu’une mère puisse ainsi transmettre autant de sagesse à son enfant devenu adulte. N’y a-t-il pas de plus beau cadeau que celui-ci? Transmettre est sans doute le plus noble des héritages que l’on puisse offrir dans ce monde. Et de l’offrir à son propre fils.

Ani Lodrö Palmo partage avec ses lecteurs son vécu à l’abbaye, ses réflexions, ses résistances, ses émotions, ses silences et ses moments de joie. Elle touche avec sagesse et authenticité,  à ces sujets qui tôt ou tard,finissent par nous tourmenter : l’impermanence, la peur, la violence,  la perte, la solitude, l’insécurité, la maladie, la mort, etc.

Au début, je croyais l’accompagner dans son voyage à l’abbaye de Gampo, mais au bout de quelques chapitres, j’ai constaté que c’était elle qui m’accompagnait au travers ma propre fragilité, ma propre histoire. Sa transformation et sa grande ouverture du coeur m’ont accompagnée dans mon propre parcours à chacune des lettres adressée à son fils.

Ce livre est parfait si…vous avez déjà un jour songé faire une retraite prolongée dans un monastère, mais que les circonstances de votre vie ne s’y sont pas prêtées.  Ani Lodrö Palmo  nous transporte dans son milieu de retraite et nous partage en toute simplicité ses apprentissages.

Voici donc un ouvrage à lire doucement, une lettre à la fois afin d’en retirer l’essence du message de l’auteur.

Ce livre est parfait aussi parce que c’est avec générosité que Ani Lodrö Palmo nous dévoile le chemin qu’elle a tracé au cours des deux dernières décennies de sa quête spirituelle. Elle nous présente cette voie que l’on peut  emprunter, au-delà du monastère dans nos vies de tous les jours, au travail, en famille ou avec nos amis.  Cette voie qui mène  au bonheur véritable, celui émanant du silencieux jardin fleurissant au creux d’un esprit calme et immobile et qui pourrait être le notre. MClôde

Laisser un commentaire